Une Semaine pour l’élimination de la discrimination raciale des plus pertinentes

Group of Diverse Multiethnic People Teamwork

Au moment où d’innombrables cas de discrimination envers les membres des communautés autochtones sont mis en lumière, notamment au Québec, la Semaine pour l’élimination de la discrimination raciale était l’occasion parfaite pour sensibiliser la population à cette cause.

Le Centre d’amitié autochtone de Val d’Or est l’un des groupes qui a profité de cette Semaine pour proposer plusieurs activités de sensibilisation et de mobilisation. Leur programmation s’est conclue avec la 18e édition de la Marche Gabriel-Commanda, qui a attiré plus de 1 000 citoyens. Le secrétaire général de la Commission canadienne pour l’UNESCO, Sébastien Goupil, était présent à cette marche où on lui a remis l’adhésion de Val d’Or à la Coalition canadienne des municipalités contre le racisme, appuyée par plus de 1300 signatures. Affirmant qu’il n’a jamais vu une telle manifestation d’appui de la part d’une municipalité, il a mentionné:

C’est génial de voir une mobilisation qui tire profit de cette marche, laquelle est un symbole des rapprochements entre les autochtones et les allochtones. 

Rappelons que la communauté de Val d’Or est particulièrement affectée par des situations de discrimination, qui ont d’ailleurs contribué à la mise en place en 2017 de la Commission Viens. Les travaux de celle-ci sont toujours en cours. Au cours des dernières semaines, de nombreux témoins ont été entendus, dont le Chef du Conseil des Atikamekw de Manawan. Ce dernier a dénoncé «une inégalité pouvant être qualifiée de racisme systémique» quant à l’absence d’ambulance sur son territoire, situation décriée comme une cause de décès d’une enfant de 8 ans en septembre 2016.

Ce billet a été écrit par une étudiante ACLC-PBSC. Les opinions exprimées ne reflètent pas nécessairement le point de vue de l’ACLC ou PBSC. Le Réseau national d’étudiant(e)s pro bono à la faculté de droit de l’Université du Québec à Montréal ne peut fournir de conseils juridiques. Le présent document ne présente qu’un exposé général de certaines questions juridiques et connexes. Veuillez consulter un avocat pour obtenir des conseils juridiques. 

About the Author

Amelie Gravel
Amélie Gravel est en deuxième année du Baccalauréat en droit à l'UQAM. Elle travaille dans le milieu juridique depuis plusieurs années en tant que parajuriste. Elle s'intéresse particulièrement aux domaines de droit public, notamment au droit pénal et au droit administratif.