Nouveau programme d’aide pour les victimes de violences sexuelles, Terre-Neuve-et-Labrador

Pro Bono 13

Le ministre de la Justice de Terre-Neuve-et-Labrador, Andrew Parsons, à dernièrement annoncé qu’un nouveau programme d’aide aux victimes d’agressions et de harcèlement de nature sexuelle sera bientôt mis en place.

Le programme permettra à des milliers de personnes de recevoir des conseils juridiques pour un maximum de quatre heures gratuitement. C’est entre autres grâce à la participation des organismes  Public Legal Information Association of N.L. et N.L. Sexual Assault Crisis and Prevention Centre avec le gouvernement provincial que e projet a pu voir le jour. Un financement de 250 000$ par année pour une période de trois ans est également reçu par le Département provincial de la Justice et de la Sécurité Public de la part du gouvernement fédéral.

Le but principal est de rendre leurs services disponibles partout dans la province, par téléphone ou messagerie électronique, ou également en personne pour les personnes se situant dans la région de St-John’s. Nicole Keiley, la directrice générale du centre, dit que le programme est basé sur la croyance que la province peut mieux soutenir les victimes de violences sexuelles. Elle ajoute:

Nous savons qu’il y a un coût émotionnel, psychologique, financier et spirituel à la violence sexuelle et qu’il est immense et nous savons que l’accès aux soutiens est beaucoup plus difficile si vous êtes d’une communauté marginalisée, d’une population marginalisée, vivant dans le nord de la province ou dans les régions rurales de Terre-Neuve-et-Labrador.

Une formation obligatoire sur les techniques d’approches employer avec des personnes traumatisées ou en état de choc sera donnée à tous les avocats qui voudront prendre part au projet.

Le directeur général de l’Information Juridique Publique dit que le projet est une étape essentielle dans l’aide à apporter pour les victimes d’agression ou de harcèlement sexuel afin qu’elles puissent surmonter les difficultés souvent rencontrées lorsqu’on se retrouve face au système judiciaire.

Le présent billet de blogue a été rédigé par une étudiante participant au projet de Veille sur les droits de ACLC et de PBSC. Les vues qui y sont exprimées ne sont pas forcément celles de l’ACLC ou de PBSC.

Be the first to comment on "Nouveau programme d’aide pour les victimes de violences sexuelles, Terre-Neuve-et-Labrador"

Leave a comment

Your email address will not be published.